BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 7, folio 918v
IX
N et com l’étendue ne
peut être rendue* sensible que par
la chaleur, la couleur etc, ou par
une résistance qui n’a rien d’absolu

il s’ensuit qu’on ne peut comprendre aucune sensation hors de l’esprit
                                                                                                   qui la perçoit.

B [illis.] curé meslier
P. – Berkeley.

B. Curé Meslier
Péc. Berkeley.
L’idéalisme
                                                                      P. « je vais encore plus loin que toi ! » Φ
                                                                                                                    etc
 
oui ! l’idée. l’idée seule.                                         ces yeux, ces mains, que je palpe ne sont
                                                                                 qu’un fourreau qu’un habit qui me masque
la personne est voilée par les phénomènes. Bonnet.                    la personne de Bouvard
                                                                                                   & ne me laisse apercevoir que ses
                                                                                                                                                  actions
Φ je suis de l’avis de Berkeley. je ne crois plus même à la substance. (Renouvier
                                                                                                                               2
il n’y a d’autre substance que l’esprit qui perçoit !                          Le temps*
X schopenh 53  Buch II 27*

(spin  155 167*
Ψ                                                 
2 & d'ailleurs                       
ce qui agit ce n’est pas le temps
mais les Causes qui se déroulent*
dans le temps si on soustrait
le corps à l'action l’influence
de ces causes, ils seront éternels.
(λ) Le temps ne peut être connu
que par la succession des idées dans
l’âme de l’observateur comment donc
ces qualités pourraient-elles exister
 dans le corps X
Ψ et* d'ailleurs
elles se réduisent toutes à
l'étendue sans lesquelles, elles ne
peuvent être comprises.  M

Les Formes périssent. mais
           qu'importe !*
l’Être véritable est donc* en
dehors du temps – & là, les
concepts de naissance & de mort
n’ont aucune signification
— d’ailleurs, l’idée, l’espèce*
est indestructible. – la/Ma
personnalité importe peu.








le relatif où nous
vivons n’est pas.
deviennent transcendants





le devenir mène au néant
Lefeb. (397 399)
les qualités sensibles varient avec les sujets qui les perçoivent. elles se réduis*
S Le temps n’existe que dans la Pensée - c’est comme l’espace une catégorie
de l’esprit ne préjugeant rien sur l’existence des choses. λ — Kant K
& Le tout et la partie sont des considérations arbitraires. (Ren. 2).
                                 B. elle est de toute éternité car
[B. quant à la création com* elle a toujours existé dans la pensée divine
autrement, l’essence du monde serait un être nouveau s’ajoutant à la vie divine.
donc il n’y a pas eu de création. ]

                v p – X


                       son rhume continue, causé par l'iodure de potassium
avec une telle exaltation que Bouvard fait venir le médecin.
                                                                             est indestructible
Pécuchet n’a pas peur de la mor de la mort. Puisque         puisque
                         à                   à toutes les forces de la nature  nous reconnaissons une

à la Pesanteur, l’électricité etc sont indestructibles (schop* 83-84.)
indestructibilité, que la en dépit de la fugacité des phénomènes -
                                                                                                         une poussière deviendra cristal
                                                                                                                                               plante etc.
                                Vaucorbeil le considère comme absolument fou.
                                  un libraire de Caën leur procure
                      
Hegel.
                                                        – création dans le sens ordinaire – absurde A.
                                                       l'idée précède le Le monde est créé dans la
ils deviennent transcendants     pensée avant de l’être au-dehors.
                    une
[Il n’y a pas de théorie physique, solide. toutes ont recours à des
                                                           moyens artificiels, à des hypothèses
. ]
L’idéal & le réel sont deux formes nécessaires de l’existence, deux éléments
                  qui sont la substance de tous les êtres – & qui sont enchaînés
                                    par cette unité profonde à laquelle est suspendue l’unité
l’Absolu Hégélien             même de l’univers
Le devenir mène au                 – chaleur lumière, mouvemt sont des déterminations
                néant                                             & même
                 Lefeb. 397-399           d’un seul être, & non des substances tombées
                                                             du ciel.
le christ Hégélien.                         –  création absurde (A)
scandale du curé.                                          – conciliation des contradictoires
                                                            identité absolue entre l’esprit humain
                                                               & la raison divine.
                                                              les lois de l’esprit sont les lois de l’univers
                                                              tout ce qui est rationnel est réel — il n’y
                                                              a de réel que le rationnel l’idée.
deviennent
[Transcription de Atsushi Yamazaki]