Bas-relief représentant Flaubert

Créateur
Henri Chapu
Date de création
1890
Date de publication
12 mai 2022

Bas-relief par Henri Chapu (1833-1891), inauguré à Rouen le 23 novembre 1890.

Le bas-relief se trouvait alors sur la façade du Musée des Beaux-Arts de Rouen. Il donnait sur le jardin pubic, aujourd’hui square Verdrel. Il occupait donc un emplacement symétrique à la fontaine dédiée à Bouilhet, placée sur l’autre façade du bâtiment, devant la Bibliothèque. Le discours d’inauguration a été prononcé par Edmond de Goncourt (voir dans son Journal, en date du 23 novembre 1890), en présence de Zola, Maupassant, Georges Charpentier, Edmond Laporte et Caroline Commanville. Ce bas-relief, trop exposé, a été retiré en 1908 et transféré en 1982 dans la cour du Musée Flaubert et d’Histoire de la médecine.

Bibliographie :

  • Anne Pingeot, « Le Flaubert et le Balzac de Chapu », La Revue du Louvre, № 1, 1979, p. 35-43.
  • Christoph Oberle, « Maupassant et le monument Flaubert édifié par Chapu », Les Cahiers naturalistes, № 78, 2004, p. 241-262.

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2022 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI