Arselène Ben Farhat

Rédacteur

Arselène Ben Farhat, maitre-assistant et membre du laboratoire LARIDIAME à l’Université de Sfax et de Gabès (Tunisie), il enseigne actuellement la littérature française du XIXe siècle, la stylistique et l’histoire littéraire et la civilisation française et a publié plusieurs études sur Guy de Maupassant, Gustave Flaubert et bien d’autres écrivains des XIXe et XXe siècles. Il a également dirigé ou co-dirigé plusieurs colloques internationaux à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax comme « La question de l’hybride » (décembre 2010), « Le métadiscours : l’auteur en observateur et commentateur de son discours » (décembre 2016), « Gustave Flaubert et le monde arabe » (décembre 2021).

Liste de publications

Ouvrages

Le Métadiscours, études rassemblées par Arselène Ben Farhat, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Mohamed Ali Éditions, 2020, 300 p.

Marges et écritures dans la littérature, études rassemblées par Arselène Ben Farhat, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Nouha Éditions, 2016, 306 p.

La Question de l’hybride, études rassemblées par Arselène Ben Farhat et Mustapha Trabelsi, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Nouha Éditions, 2014, 258 p.

La Structure de l’enchâssement dans les contes et nouvelles de Guy de Maupassant, Sfax, Tunisie, Imprimerie Reliure d’Art, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, 2006, 254 p.

Articles

« Le paratexte dans les œuvres traduites en arabe de Gustave Flaubert », dans Le Paratexte : l’éléphant et son cornac, textes réunis et présentés par Arbi Dhifaoui, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Mohamed Ali Editions, 2021.

« Réécrire les œuvres de Gustave Flaubert pour les jeunes arabes », dans D’après Flaubert, dir. Éric Dayre et Florence Godeau, Paris, Éditions Kimé, 2021, p. 261-277.

« La géopoétique de la résistance dans Voyage en Palestine de Tahar Bekri », dans La Géopoétique de l’œuvre de Tahar Bekri, textes réunis et présentés par Emna Tounsi, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Mohamed Ali Éditions, 2020, p. 151-166.

« Le Bandit corse chez Guy de Maupassant : modèle ou anti-modèle ? », dans La Littérature de contrebande, textes réunis et présentés par Raoudha Allouch, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Mohamed Ali Éditions, 2020, p. 47-62.

« Du métalinguistique au métadiscours : une esthétique en élaboration chez Guy de Maupassant » dans Le Métadiscours, études rassemblées par Arselène Ben Farhat, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Mohamed Ali Éditions, 2020, p. 61-71.

« La réception des œuvres de Gustave Flaubert dans les pays arabes : traduire et adapter sans trahir ? », Revue Flaubert, no 17 : Flaubert sans frontières. Les traductions des œuvres de Flaubert, dir. Florence Godeau et Yvan Leclerc, 2018 : https://flaubert.univ-rouen.fr/revue/article.php?id=251.

« La quête des origines chez Guy de Maupassant : “Le Papa de Simon” et “Le Champ d’oliviers” comme exemples », dans Écrire ses origines, textes réunis et présentés par Hassen Bkhairia, Publications de l’Institut Supérieur des Études Appliquées en Humanités de Tozeur, Imprimerie Contact, 2018.

Publication des références bibliographiques des œuvres de Gustave Flaubert traduites en arabe, dans « Flaubert sans frontières », dans le cadre de ma participation aux travaux de l’équipe internationale à laquelle collaborent des chercheurs de 26 pays, février 2016 : http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/fsf/recherche.php.

« La correspondance comme marge de la création littéraire chez Gustave Flaubert : le cas du chapitre six de la première partie de Madame Bovary », dans Marges et écritures dans la littérature, études rassemblées par Arselène Ben Farhat, Sfax, Éditions Nouha, 2016, p. 207-222.

« Le pictural à la frontière des genres littéraires chez Guy de Maupassant : “Miss Harriet”, “La vie d’un paysagiste” et Fort comme la mort comme exemples » dans Genres littéraires et peinture, dir. Nelson Charest et Anne-Sophie Gomez, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, « Littératures », 2015, p. 75-94.

« Le narratif et le pictural dans “Miss Harriet” de Guy de Maupassant : l’invention d’un récit hybride », dans La Question de l’hybride, études rassemblées par Arselène Ben Farhat et Mustapha Trabelsi, Sfax, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Nouha Éditions, 2014, p. 129-141.

« Statut et fonction du paratexte dans les œuvres de Maupassant traduites en arabes : les notes du traducteur comme exemple », dans L’Écrivain face à la création : préface, traduction et critique, hommage à Noureddine Lamouchi, textes rassemblés et réunis par Alain Sebbah et Francis Lacoste, Gafsa, Publications de l’Université de Gafsa et de l’Association des Compétences, 2013, p. 150-163.

« Pensées en désuétude de Fanny Cosy ou les tentations autofictionnelles chez Stéphanie Michineau », Revue de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Dhar El Mahrez-Fès, no 19, 2013, p. 29-40.

« Le Maghreb à l’ombre de l’Orient dans les chroniques de Guy de Maupassant », dans Les Orients désorientés ou le détour de l’Occident, sous la direction d’Axel Gasquet et Jean-Pierre Dubost, Paris, Éditions Kimé, 2013, p. 139-152.

« La réception des œuvres de Guy de Maupassant en Tunisie. L’exemple des adaptations des romans et des récits brefs pour les jeunes », Bulletin Flaubert-Maupassant, no 26 : La Réception de Guy de Maupassant, 2011, p. 103-113.

« Puissance et impuissance du poète lyrique dans Jack d’Alphonse Daudet », dans Impuissance(s) de la littérature ?, dir. Éric Benoit et Hafedh Sfaxi, Presses Universitaires de Bordeaux, « Entrelacs », 2011, p. 125-137.

« Journal de bord de Flaubert : le carnet de voyage à Carthage », dans Flaubert à Tunis, Publications de l’ENS de Tunis et des Éditions Sahar, 2009, p. 77-90.

« Édition, études et traduction des textes de Guy de Maupassant dans les pays arabes », dans Bibliographie de Maupassant par Noëlle Benhamou, Yvan Leclerc et Emmanuel Vincent, Rome, Éditions Memini, 2008, 2 volumes, 1690 p.

« Les parenthèses digressives dans les lettres de Gustave Flaubert (1846-1854) », dans La Digression, dir. Mustapha Trabelsi, Publications de l’ENS de Tunis et des Éditions Sahar, 2008, p. 101-114.

« La réception de Maupassant dans les pays arabes : étude des stratégies paratextuelles dans les récits traduits », dans Cahiers de recherche des Instituts néerlandais de langue et de littérature françaises : CRIN, no 48 : Guy de Maupassant, études rassemblées par Noëlle Benhamou, Amsterdam/New York, Rodopi, 2, 2007, p. 103-109.

« Ironie et désillusion dans “Bel-Ami” de Maupassant », dans L’Ironie aujourd’hui : lectures d’un discours oblique, études rassemblées par Mustapha Trabelsi, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, « Littératures », 2006, p. 17-25.

« L’île corse, espace de la rencontre du poétique et du narratif chez Maupassant », dans L’Insularité, études rassemblées par Mustapha Trabelsi, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2005, p. 51-78.

« Les trahisons et les adaptations de Maupassant dans les pays arabes », Bulletin de l’Association des Amis de Flaubert et de Maupassant, no 16 : Parodies, adaptations, prolongements de l’œuvre de Maupassant, Rouen, 2005, p. 51-66.

« “Jonas ou l’artiste au travail” : l’ambiguïté d’un récit bref », L’Esprit Créateur, vol. XLIV, no 4 : Albert Camus and the Art of Brevity, études rassemblées par Mustapha Trabelsi, USA, 2004, p. 14-24.

« Pratique du récit court dans les romans et de l’écriture romanesque dans les récits courts chez Maupassant : “Le Saut du berger” et Une Vie comme exemple », dans Roman et récit bref, textes réunis par Francis Lacoste et Noureddine Lamouchi, Gabès, Tunisie, Publications de l’Institut Supérieur des Langues de Gabès, 2002, p. 59-71.

« L’image de l’enfant dans les récits du XIXe siècle : L’Enfant de Jules Vallès comme exemple », Recherches Scientifiques, revue de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, no 2, 2002, p. 70-88.

« L’inscription du récit dans le théâtre de Guy de Maupassant », Bulletin de Association des Amis de Flaubert et de Maupassant, no 9 : Maupassant 2000, 2001, p. 109-118.

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2022 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI