Qui était Flaubert ?
Œuvres
Manuscrits
Labo Flaubert
Critique
Traductions
Médiations
Ateliers
Sandra Glatigny

Sandra Glatigny

Rédactrice

Docteur en Littérature comparée et agrégée de Lettres modernes, Sandra Glatigny est professeur au lycée Pierre-Corneille et chercheur associé au CÉRÉdI de l’Université de Rouen-Normandie. Ses recherches portent sur les poétiques du XIXe siècle. Elle s’intéresse notamment au dialogue entre les arts. Elle a écrit plusieurs articles à ce sujet. Dans cette perspective, elle a initié et coordonné en 2015 Flaubert dans la ville, manifestation visant à valoriser le patrimoine flaubertien par la médiation artistique et numérique. Membre du centre Flaubert, elle a dirigé l’ouvrage Flaubert dans la ville. Images et textes (PURH, 2017) qui en rend compte.

Liste de publications

Ouvrages

Gérard de Nerval : Mythe et Lyrisme dans l’œuvre, Paris, L’Harmattan, 2008.

Français : première – épreuves orales du bac – de l’analyse grammaticale à l’explication linéaire, Paris, Ellipses, 2022.

Direction d’ouvrages

Flaubert dans la ville. Images et textes, Rouen, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2017.

Revue Flaubert 2009, « Flaubert et la confusion des genres ».

Contributions à des ouvrages collectifs et revues

« La poétique scandaleuse du Dictionnaire des Idées reçues : le livre du moins que rien », dans Flaubert et le scandale, dir. Éric Le Calvez, à paraître.

« La patrimonialisation en question : Flaubert vu par Dominique Vervisch », Cahiers Flaubert et Maupassant, no 35, 2019.

« Lyrisme de la vanité et vanité du lyrisme. Quelques exemples de poétiques du XIXe siècle, de Baudelaire à Laforgue », Quêtes littéraires, no 8, Au croisement des vanités, dir. E. Kociubińska, J. Niedokos, Lublin, Wydawnictwo Werset, 2018.

« De Flaubert à Qiu Shihua : de l’expérience perceptuelle à l’expérience spirituelle », Impressions, catalogue de l’exposition à la Galerie Karsten Greve, Paris, 2018.

« Lyrisme nervalien et transgénéricité », Revue Nerval, n°2, dir. Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, Classiques Garnier, 2018.

« Le "silence bruyant” de Tristan Corbière », Quêtes littéraires, n°7, Le Silence en mots, les mots en silence, dir. E. Kociubińska, J. Niedokos, Lublin, Wydawnictwo Werset, 2017.

« De l’ethos au pathos lyrique. Distance critique et lyrisme transgénérique », Revue Verlaine, no 13, Paris, Classiques Garnier, 2016.

« Flaubert dans la ville. Entre réception créatrice et création réceptrice », Cahiers Flaubert et Maupassant, no 32, 2016.

« Émotions synesthésiques et lyrisme transgénérique », Interfaces, Université de Bourgogne, 2015.

« Langue contre musique : la discordance comme symptôme de la transgénéricité du lyrisme », Savoir en prisme, 4/2015, dir. Machteld Meulleman, Université de Reims.

« La critique dans Les Amours jaunes : ruptures et continuité de l’œuvre lyrique », dans La Critique dans l’œuvre littéraire, dir. M. Bouchardon et M. Dufour-Maître, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », 2015.

« Lyrisme et rencontre intersémiotique : l’émotion comme fruit de la confrontation artistique », Revue Verlaine, no 11, Paris, Classiques Garnier, 2014.

« Isis un mythe poétique dans Les Chimères : de la déconstruction narrative à la régénération lyrique», Nodus sciendi, Isis dans la vallée du texte, Revue de l’Université Félix Houphouët Boigny, De Cocody-Abidjan, 2013.

« Du système iconographique au système linguistique : l’image, médiation polyvalente », Enseigner la littérature par l’image, Lire au lycée professionnel, no 71, 6/2013, CRDP Grenoble, 2013.

« La chanson, instrument critique de la poésie lyrique », dans La Chanson populittéraire. Texte, musique, performance, dir. Gilles Bonnet, Paris, Kimé, 2013, p. 155-170.

« Genre et textualité lyrique : l’impossible modélisation comme indice de transgénéricité », Pratiques. Théories et pratiques des genres, nos 157-158, Université de Lorraine, 2013, p. 105-118.

« Le lyrisme : genre littéraire de l’affect ? », dans Parler des émotions : entre langue et littérature, dir. A. Krzyzanowska, R. Jakubczuk, Lublin, Pologne, Éditions de l’Université de Marie Curie-Sklodowska, 2012.

« Mythe et mort en littérature » dans Dictionnaire de la Mort, dir. Philippe Di Folco, Paris, Larousse, 2010.

« Gaspard de la Nuit : une poétique du brouillage », La Giroflée, no 2, automne 2010, p. 35-46.

« Une saison en enfer : du mythe à l’épopée lyrique. Je et les autres », Questions de style, no 7, Genres littéraires et pratiques énonciatives, 2010, p. 71-81.

Avant propos de la Revue Flaubert 2009, intitulée « Flaubert et la confusion des genres », 2009.

« Flaubert et les tentations du lyrisme », Revue Flaubert, 2009.

« Le mythe comme forme du poétique persien », Questions de style, no 4, Formes du poétique, 2007, p. 13-27.

Communications

« La patrimonialisation en question : Flaubert vu par Dominique Vervisch », journée avec l’Association des Amis de Flaubert et Maupassant, organisée par David Michon à l’Hôtel des Sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, Rouen, samedi 30 septembre 2017.

« De l’émotion littéraire à l’émotion patrimoniale : modalités d’un dialogue intersémiotique », Émotions littéraires, émotions patrimoniales, colloque international, Saint Denis, Musée d’art et d’histoire, 1-2 décembre 2016, organisé par Émotions littéraires : observatoire des pratiques contemporaines.

« Jamais moi vivant, on ne m’illustrera », Regards d’artistes sur Flaubert, journée d’étude avec l’Association des Amis de Flaubert et Maupassant, samedi 30 mai 2015, Hôtel des Sociétés savantes.

« Émotions synesthésiques et lyrisme transgénérique », Fusion des Sens – la synesthésie dans le texte et l’image, colloque international bilingue anglais/français, organisé par Interfaces, Université de Bourgogne, Dijon, les 26 et 27 juin 2014.

« La critique dans l’œuvre lyrique : entre rupture et continuité. », L’Ombre dans l’œuvre. La critique dans l’œuvre littéraire, colloque organisé à Rouen les 14 et 15 décembre 2011 par le CÉRÉdI de l’université de Rouen.

« Genre et textualité lyrique : l’impossible modèle ? », Modèles et théories du genre en confrontation, journée CONSCILA (ENS), le 21 octobre 2011 à l’ENS, Paris.

« Une saison en enfer : du mythe à l’épopée lyrique. Je et les autres », Genres littéraires et pratiques énonciatives, colloque de l’université de Caen, les 27 et 28 janvier 2010.

« La figure archétypale du poète dans Aurélia de Nerval », Les Voix/Voies de l’auteur, colloque de l’université Paris IV Sorbonne, les 15-16 mai 2009.

« Poésie lyrique et roman personnel », La Poésie entre 1848 et 1851, colloque de l’Université de Clermont Ferrand, les 12-13-14 novembre 2008.

« Le mythe comme forme du poétique persien », Formes du poétique, colloque de l’université de Caen des 18 et 19 janvier 2007.

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2022 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI