REVUE
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site
Retour
Sommaire Revue n° 14
Revue Flaubert, n° 14, 2015 | Écrire avec Flaubert aujourd'hui
Rencontres « Flaubert dans la ville », 17-18 avril 2015, Rouen,
organisées par Sandra Glatigny et Yvan Leclerc
Centre Flaubert, laboratoire du CÉRÉdI, université de Rouen
Enregistrement assuré par le Service audiovisuel de l'Université de Rouen

Annie Ernaux

Écrivaine
France

Annie Ernaux est née à Lillebonne en 1940. Agrégée et professeur de lettres modernes. Elle a passé son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. « Voir Yvetot et mourir » : cette définition du Dictionnaire des idées reçues ancre Annie Ernaux dans le territoire littéraire de Flaubert, dont, très tôt, elle a tout lu. Depuis son premier livre, Les Armoires vides (1974), son œuvre se construit à partir d’un matériau autobiographique. Ce genre pourrait l’écarter de Flaubert, mais elle le retrouve dans la recherche d’un style « objectif », par l’affirmation qu’il n’existe « aucun objet poétique ou littéraire en soi ». Même le « je » autobiographique lui apparaît comme une « forme impersonnelle » ou « transpersonnelle ». Pas si éloigné de l’impersonnalité flaubertienne, donc.



Mentions légales